Guide pays : Tasmanie

Voici quelques conseils pour les amis aventuriers qui souhaitent explorer la Tasmanie de manière unique ou en tout cas hors de sentiers battus.

Ceci n’est donc PAS un guide touristique et les informations que vous trouverez ici sont très générales. Cet article est fait pour les voyageurs dégourdis et son but est simplement de vous aider à vous préparer. Une fois sur place, vous êtes un aventurier : débrouillez vous!

La Tasmanie n’est pas un pays en soit mais une partie de l’Australie. C’est une ile qui se situe au sud du continent

La Tasmanie pour les baroudeurs en 6 points clés (plus 2 points bonus).

En Bref :
– Auto-Stop: 3.5 out of 5 stars (3,5 / 5) – Faisable, mais peu de trafique
– Transport en général: 2 out of 5 stars (2 / 5) – Certains lieux ne sont pas ou mal desservis
– Camping: 3.5 out of 5 stars (3,5 / 5) – Bivouac généralement autorisé
– Coût général: 3 out of 5 stars (3 / 5) – Pays légèrement cher

1. Le transport en Tasmanie

Tout comme l’ile mère qu’est l’Australie, l’ile de la Tasmanie dispose de coins reculés qui peuvent être difficiles à atteindre.
Les routes peuvent être étroites, certaines ne sont que des routes de terre, et les vols régionaux sont quasi-inexistants. Vous devez être prêt à vous sentir au milieu de nul part.

  • Faire du stop en Tasmanie
    Faire du stop en Tasmanie est tout à fait faisable, mais peu devenir assez stressant dès que vous quittez les axes principaux vu que le traffic routier diminue considérablement. Soyez prêts à passer de longs moments sans voir qui que ce soit et même à dormir au bord de la route si nécessaire. 
    ARTICLE : Les techniques à prendre pour bien réussir son auto-stop.
  • Voyager en train en Tasmanie
    Il n’existe pas de train pour transport de passager en Tasmanie à ce jour.
  • Voyager en bus en Tasmanie
    Les bus en Tasmanie atteignent la majorité des destinations. Il faut parfois réserver à l’avance ou être prêt à des heures peu communes. Mais la plus part des endroits, excepté le Nord-Est, sont desservis par le service TassieLink. 
    Un lien utile est partagé à la fin de cet article pour vous permettre de mieux visualiser le plan de routes de bus et leurs destinations.
  • Voyager en voiture en Tasmanie
    Traveling in Tasmania by car is the easiest option, especially if you want to reach remote locations. All roads are paved, few exception aside. Roads in the North-East can be quite narrow however.
  • Voyager à vélo en Tasmanie
    Parcourir la Tasmanie à vélo est tout à fait faisable. Prévoyez bien votre consommation d’eau car il peut faire chaud en été. Cela dit, quasiment toutes les routes sont bitumées et vous n’êtes jamais bien loin d’une ferme ou d’un village.
  • Voyager en avion en Tasmanie
    Contrairement à la plus part des autres destinations, prendre l’avion en Tasmanie n’est pas une bonne option. Il n’y a que très peu d’aéroport (avec Hobart et Launceston comme principaux aéroports) et les vols régionaux sont très limités.

2. L’alimentation en Tasmanie

Vous n’aurez aucun problème avec l’alimentation en Tasmanie. Chaque ville et village ont un ou plusieurs supermarchés ouverts tous les jours, et il n’y a aucune raison pour laquelle vous pourriez manquer de quoi vous nourrir.

3. L’eau en Tasmanie

L’eau du robinet est potable en Tasmanie. 
Il y a également de nombreux points d’eau tel que torrents et lacs lorsque vous partez en randonnée. L’hydratation ne devrait donc pas être un problème excepté sur la côte Nord-Est. N’oubliez pas votre filtre à eau juste au cas où.

4. Sleeping / Camping in Tasmania

Réserves naturelles et propriétés privées de côté, vous devriez pouvoir facilement trouver où camper lorsque vous partez en randonnée en Tasmanie. Il existe aussi de nombreux campement gratuits en bord de route. Prenez garde à la faune local (les possums en particulier) car ils n’hésiteront pas à venir machouiller vos affaires la nuit là où se trouve votre nourriture. Vous êtes susceptibles de rencontrer des serpents venimeux -black tiger snake- bien qu’ils ne soient pas agressifs et préfèrent détaler lorsqu’ils vous entendent arriver.

Bivouac mis de côté, il y a tellement de voyageurs en Australie que chaque ville dispose de nombreuses auberges de jeunesse si vous ne souhaitez pas camper.

5. Les locaux / La communication en Tasmanie

Sans surprise ici, la langue principale est l’anglais.
La majorité des locaux sont très accueillant, même dans les grandes villes tel que Launceston et Hobart.

Clash Culturel : RAS.

6. Les endroits à voir en Tasmanie

Il y a énormément de possibilité en terme de randonnée en Tasmanie.
Quelques sentiers touristiques mis de côté, pratiquement tous vous donneront l’impression d’être au milieu de nul part. Certains sont réellement reclus, tel que la randonnée du South-West. Pour ce genre de rando, prenez le matériel nécessaire et faites en sorte que quelqu’un sache où vous allez.

7. Les liens utiles pour la Tasmanie

  • Les bus publique en Tasmanie
  • Savoir où camper en bord de route
    • CamperMate

8. L’avis de l’auteur sur la Tasmanie

Un des plus beaux endroits que j’ai visité. La Tasmanie à énormément de randonnées isolée qui vous donneront l’impression d’être comme Indiana Jones.
Les paysages sont sublimes et varient beaucoup d’un endroit à un autre.
Je recommande vivement la Tasmanie si vous aimez la randonnée.


Attention!

Lorsque vous voyagez, vous êtes un ambassadeur de votre pays. Alors pour tous vos concitoyens, soyez sympa: ne vous comportez pas comme un conard.
Ne vous offusquez pas, ne vous plaigniez pas des différences culturelles, ne râlez pas et de vous moquez pas des locaux. Vous êtes un voyageur, un aventurier? Adaptez-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.