Guide Pays : Mongolie

Country Guide to Mongolia

Voici quelques conseils pour les amis aventuriers qui souhaitent explorer la Mongolie de manière unique ou en tout cas hors de sentiers battus.

Ceci n’est donc PAS un guide touristique et les informations que vous trouverez ici sont très générales. Cet article est fait pour les voyageurs dégourdis et son but est simplement de vous aider à vous préparer. Une fois sur place, vous êtes un aventurier : débrouillez vous!

La Mongolie pour les baroudeurs en 6 points clés (plus 2 points bonus).

En Bref :
– Auto-Stop: 1.5 out of 5 stars (1,5 / 5) – Faisable mais payant
– Transport en général: 2.5 out of 5 stars (2,5 / 5) – Certains lieux sont peu ou mal desservis
– Camping: 5 out of 5 stars (5 / 5) – Bivouac autorisé partout
– Coût général: 5 out of 5 stars (5 / 5) – Pays très peu cher

1. Le transport en Mongolie

La Mongolie est un vaste pays qui s’étend sur une majeure partie du continent asiatique. Le transport publique n’y est pas vraiment développé, dans le sens où tout est centralisé sur Oulan-Bator. Vous l’entendrez sans cesse, la Mongolie est comme une étoile lorsque l’on parle de transport : tous les rayons partent du centre mais ne se touchent jamais; tous les moyens de transport partent de/vers Oulan-Bator. Cela peut vous amenez à faire des détours massifs vu qu’il faut à chaque fois repasser par la capitale.

Il existe toutefois quelques solutions plus ou moins officielles…

  • Faire du stop en Mongolie
    Faire du stop en Mongolie est « faisable », mais surtout sur des distances courtes (d’une ville à une autre).
    Sachez toutefois que l’on vous demandera quasi-systématiquement une compensation financière (sauf si vous êtes très chanceux). Le concept d’auto-stop n’existe pas vraiment en Mongolie alors que celui de taxi publique, pour toute personne ayant un véhicule, est très développé. Si vous êtes chanceux, un car de touriste passant par là vous prendra gratuitement.
    Important: si vous voulez vous déplacer d’une ville à une autre sans repasser par Oulan-Bator, cette solution fait partie des options à envisager. 
    ARTICLE : Les techniques à prendre pour bien réussir son auto-stop.
  • Voyager en train en Mongolie
    Une option faisable uniquement pour certaines destinations. À ce jour il n’y a que quelques villes desservies par le train. Vers le Nord vous pourrez aller jusqu’à Darkhan, et vers l’Ouest jusqu’à Edernet (via Darkhan).
    N’ayant pas pris le train, je ne peux en dire plus à ce sujet.
  • Voyager en bus en Mongolie
    Voyager en bus en Mongolie est LA solution par excellence. La solution la plus simple et la plus utilisée. Les bus partent quotidiennement et les prix sont très abordables. Ne vous attendez toutefois pas à du luxe. Les bus sont généralement remplis de gens et de cartons (rassurez-vous, vous serrez assis). Toutes les routes ne sont par contre pas pavées (voyage chaotique) et certains trajets peuvent durer jusqu’à 30h.
    Un lien utile est partagé à la fin de cet article pour vous permettre de mieux visualiser le plan de routes de bus et leurs destinations. 

    Pour les trajets courts, d’une ville à l’autre, il existe des mini-bus qui partent à intervalles irréguliers et aux horaires inconnus. Ils ne partent tout simplement pas tant qu’ils ne sont pas plein. Mais étant donné qu’il s’agit quasiment du seul moyen de transport local, ils peuvent se remplir assez rapidement.
    Notez que vous n’aurez pas plus d’informations sur ces mini-bus tant que vous ne serrez pas dans votre ville de départ. Les gens habitant la capitale n’en savent pas plus que vous à ce sujet.
    Important: si vous voulez vous déplacer d’une ville à une autre sans repasser par Oulan-Bator, cette solution fait partie des options à envisager.
  • Voyager en voiture en Mongolie
    Une option tout à fait faisable, en sachant que vous pouvez louer avec ou sans chauffeur (bien que les locaux feront tout pour que vous louiez avec chauffeur, mais sachez que l’option sans est tout à fait possible. Avec les GPS actuels, impossible de se perdre).
    Le cout sera par contre bien plus élevé comparé au prix du bus, mais vous aurez la liberté de vous déplacer où et quand vous voulez, et surtout, vous n’aurez pas à revenir sur Oulan-Bator à chaque fois.
  • Voyager à vélo en Mongolie
    Un moyen de locomotion probablement dangereux au vu des comportement des conducteurs, mais faisable. Notez que les routes sont dans la plus part que des chemins de terre ou de gravier. Anticipez et prenez de bons pneus et des rechanges. Vous ne trouverez aucun centre de réparation pour votre vélo dans ce pays.
  • Voyager en avion en Mongolie
    Bien que cela soit possible, cela reste compliqué. Les compagnies aériens sont limitées (la plus part ont fermés récemment) et les vols sont généralement hebdomadaires. Les prix sont bien évidemment très élevés sauf si vous avez de la chance (type ticket de dernière minute).
  • Bonus : Les transports publiques dans Oulan-Bator
    Se déplacer en bus dans Oulan-Bator est très simple et très pratique. Il existe aujourd’hui des applications qui vous permettent de comprendre les routes des bus.
    À ce jour, les prix sont de T500 par bus si vous utilisez la carte rechargeable ou T1000 sans carte (le chauffeur ne rend pas la monnaie, donc faites l’appoint)
    Des liens utiles sont partagés en fin d’article sur les plans et routes de bus d’oulan-Bator.

2. L’alimentation en Mongolie

Les Mongols mangent car il faut manger.
Vous vous lasserez très très vite des pâtes au mouton, le gout étant très marqué. Les légumes sont rares, généralement des pommes de terre ou des carottes.
Les repas sont habituellement pré-servi par un bol de thé (les locaux indiquent que cela aide à la digestion).
Les autres plats consistent généralement de fromage séché, de pain et de beurre ou crème fraiche.

Sachez que toutes les villes disposent de nombreuses petites boutiques où vous pouvez facilement des courses et vous procurer l’essentiel, tel que des pâtes, du riz, quelques légumes et fruits, chocolat, et autres condiments.

3. L’eau en Mongolie

L’eau n’est pas considérée comme potable. Ne la buvez pas. Vous allez devoir vous charger en bouteilles d’eau.

Prenez également un système de filtre (contre bactérie et virus) ou de pastilles de chlore, car les courants d’eau sont assez fréquents (hormis désert de Gobi). Autrement, faites comme les locaux, bouillez votre eau de source et faites en du thé.

4. Le Logement / le campement en Mongolie

C’est simple, vous pouvez camper où vous voulez. La Mongolie est vaste et la place ne manque pas. Vous risquez toutefois d’attirer quelques curieux. Soyez prêt à les accueillir.

Bien que les locaux laisseront vos affaires tranquille, ne tentez pas le diable; il est déconseillé de laisser sa tente sans surveillance.

Évitez de camper en ville ou trop proche des villes. Les auberge de jeunesse y sont très nombreuses et les chambre ont des prix très très abordables.

5. Les locaux / La communication en Mongolie

La langue principale est le Mongol. Très très peu de Mongols parlent anglais, et ceux qui maitrisent quelques mots sont généralement sur Oulan-Bator.
Beaucoup de Mongols maitrisent mieux le russe que l’anglais.
Comme pour tout autre pays où vous vous rendriez, faites un effort et apprenez quelques mots clés en Mongol.

Les hôtes des auberges ont eux/elles généralement de bonnes notions d’anglais et peuvent vous aider si vous cherchez des informations.

La communication des prix passe fréquemment par une calculatrice.

Clash culturel: Les Mongols sont très accueillant et vous serrez toujours les bienvenus chez eux car cela fait parti de leur tradition (mise en place part Genghis Khan lui même). Ils partageront à manger et à boire avec vous sans que vous ne le demandiez. Ne soyez pas pingre pour autant et n’abusez pas de leur situation. Ayez toujours quelques chose en échange. Ouvrez un paquet de fruits confits ou offrez des cigarettes*.
*Les cigarettes sont parfait pour entamer une discussion ou mettre votre interlocuteur à l’aise.

6. Les endroits à voir en Mongolie

Tout et partout.

Le pays est encore assez vierge du tourisme et vous aurez l’impression d’être un aventurier peu importe où vous allez.
Débrouillez-vous! Mais ne cherchez pas non plus à tout faire, vous risqueriez de vous lasser par les paysages en fin de comptre assez semblables. Fait un bout du nord, un bout du centre et un bout du sud.

Attention, il fait froid dans tout le pays passé mi-Septembre.

7. Les liens utiles pour la Mongolie

  • Routes des bus d’Oulan-Bator
    Pour se déplacer en bus dans la capitale, utilisez ses 2 apps pour mieux comprendre les routes des bus (les 2 se complètent):
    • UB Smart Bus
    • AutoBUS
  • Routes des bus de Mongolie
    Pour visualiser les destinations nationales desservies par les bus mais aussi pour acheter les tickets (attention! Payement uniquement par virement bancaire intra-mongol. Rdv dans une banque locale pour qu’elle s’en occupe):
    • http://eticket.transdep.mn
  • 2 apps pour apprendre les Mongol:
    • WordPowerLt
    • Learn Mongolia

8. L’avis de l’auteur sur le pays

Tout est fait pour que vous participiez à un tour organisé, pour que vous louiez un guide, pour que vous passiez par une organisation, …
Tenez bon! Faire des expéditions seuls (ou en groupe) sans aide externe est faisable. Cela sera un peu plus compliqué à mettre en place car chaque interlocuteur tentera de vous en dissuader, mais tenez bon!

Alors que désespéré j’avais abandonné l’idée de me déplacer en cheval, j’ai croiser un jour un occidental à dos de cheval, seul. Ne vous laissez pas impressionner par la barrière de la langue ou les fausses craintes.

Faites attention autant aux chient errants qu’aux chiens domestiques. Ils sont dressés pour mordre et n’hésiterons pas à le faire. Si vous êtes à pied, tenez vos distances.

Attention!

Lorsque vous voyagez, vous êtes un ambassadeur de votre pays. Alors pour tous vos concitoyens, soyez sympa: ne vous comportez pas comme un conard.
Ne vous offusquez pas, ne vous plaigniez pas des différences culturelles, ne râlez pas et de vous moquez pas des locaux. Vous êtes un voyageur, un aventurier? Adaptez-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.